La chose que les employeurs négligent en matière d'assurance collective

Employee wellness

Il n’y a pas de doute qu’une assurance collective complète est essentielle dans le processus de recrutement d’excellents employés pour les petits et moyens cabinets d’avocats. Pour ceux comprenant entre trois et vingt employés, la personnalisation et l’abordabilité figurent au sommet de la liste des caractéristiques convoitées par les associés principaux et les directeurs de bureau lorsqu’ils sont à la recherche du meilleur régime possible. Un autre élément tout aussi important est la capacité à pouvoir prédire les coûts au fil du temps. C’est la raison pour laquelle les régimes d’avantages sociaux personnalisés par l’équipe de la Financière des avocates et avocats sont axés sur la stabilité des prix; une solution unique conçue expressément pour les cabinets d’avocats. 

L’importance de la stabilité

De nombreux directeurs se font souvent prendre au dépourvu lorsque les coûts du régime des avantages sociaux qu’ils offrent à leurs employés augmentent soudainement. Dans le moindre des cas, cette situation est ennuyeuse, et dans le pire des cas, elle peut s’avérer problématique si le cabinet ne s’est pas préparé à une hausse des dépenses. Connaissant l’importance de la stabilité, le régime de soins de santé de la Financière des avocates et avocats a été conçu de manière à pouvoir offrir un certain niveau de prévisibilité et de gestion des coûts, ce qui le rend très attrayant pour les partenaires, les directeurs et, ultimement, leurs employés.  

Personnalisation et gestion des coûts réunis dans un seul régime

Le régime offre une excellente combinaison de prix, de stabilité et de protection aux petits et moyens cabinets d’avocats. Voici comment :

L’union (et les économies) fait la force

La répartition des risques par groupe est l’ingrédient secret du régime d’avantages sociaux offert par la Financière des avocates et avocats. Les cabinets individuels ne sont pas pénalisés d’avoir des réclamations plus importantes, car la politique distribue le risque dans le groupe entier de cabinets assurés. Chaque cabinet peut connaître une année où les réclamations sont plus grandes qu’à l’habitude, mais ce n’est pas une raison pour les punir en augmentant leurs taux.  

Coûts réduits

En plus de la répartition des risques par groupe, les plans de la Financière des avocates et avocats demande des frais de gestion inférieurs à la normale. Ainsi, les gestionnaires du régime ne ressentent pas autant la pression d’imposer des hausses considérables et imprévues au taux du régime. Plutôt, ils peuvent aplatir la courbe de hausse des coûts pour rendre les taux plus prévisibles. 

Protection contre l’inflation 

Tout comme le coût des médicaments et les frais payés aux dentistes et autres professionnels, le coût d’un régime d’assurance maladie complémentaire a tendance à grimper avec l’inflation. La nature unique du plan de la Financière des avocates et des avocats nous permet d’éviter d’augmenter les frais automatiquement lorsque le taux de l’inflation monte.  

Personnalisation

Certaines des caractéristiques innovatrices de notre régime d’assurance collective permettent aux employeurs de prolonger leur couverture et offrent des avantages faits sur mesure pour le domaine juridique. Voici quelques exemples : 

Afin de créer un outil extrêmement attrayant pour le recrutement d’employés, tous les avantages du régime peuvent être combinés au régime de retraite à prestations déterminées DBPlus, une couverture nouvelle en son genre qui est offerte aux membres de la communauté juridique canadienne. 

La combinaison complète de la répartition des risques par groupe, des caractéristiques uniques et des économies sur les coûts fait de l’assurance collective de la Financière des avocates et avocats un outil de recrutement et de gestion des coûts extrêmement attirant. Communiquez avec votre conseiller de la Financière des avocates et avocats pour obtenir des conseils sur la préparation de votre régime personnalisé. 

 

Trouver un conseiller

Le régime d'avantages sociaux

3 novembre 2020