Les jours de pluie et les lundis (et d’autres sujets qui n’ont pas à vous déprimer)

Girl hiking on a mountain in the rain
La sécurité d’abord : votre fonds d’urgence ne doit pas être soumis aux fluctuations du marché, et (comme la pluie) la somme pour votre épargne de précaution doit être liquide.

L’épargne de précaution. Selon la dernière Enquête canadienne sur les capacités financières, plus d’un tiers des Canadiens n’ont pas suffisamment d’économies pour couvrir trois mois de dépenses en cas de perte d’emploi ou d’urgence médicale.1

En effet, 35 % des Canadiens ne sont pas sûrs d’avoir accès à 2 000 $ pour couvrir une dépense imprévue le mois prochain.2

Nous comprenons : les plans d’urgence sont moins intéressants que les investissements. De plus, ils sont bien moins satisfaisants que l’épargne pour un projet que vous tenez à réaliser (qui se contente de fondations quand il est possible d’avoir une maison?) Mais le fait est que si vous n’avez pas de fonds d’urgence, vous n’avez pas de plan financier.

Saijal Patel, défenseure du bien-être financier, donne son avis sur la somme que vous devez mettre de côté et sur la manière de tirer parti de l’épargne de précaution.

LA GRANDE QUESTION : QUELLE SOMME FAUT-IL METTRE DE CÔTÉ?

Le montant de votre épargne de précaution dépend de votre situation personnelle, mais une bonne règle de base est de disposer d’une somme suffisante pour couvrir les dépenses essentielles de la vie pendant trois à six mois.

Voici quelques questions importantes à vous poser :

Quelle est la stabilité de votre emploi?

Selon le Guichet-Emplois du gouvernement du Canada, les perspectives d’emploi pour les avocats canadiens au cours des trois prochaines années vont de limitées (en Colombie-Britannique) à très bonnes (au Manitoba et au Yukon)3. C’est important, car la stabilité relative de votre emploi influe sur le montant que vous devrez épargner. De manière très générale (et sans vouloir inquiéter les avocats de la côte ouest), les avocats de Burnaby pourraient avoir besoin d’un filet de sécurité plus important que ceux de Brandon.

Combien de personnes gagnent-elles de l’argent dans votre ménage?

Si vous êtes le seul à gagner de l’argent, vous devrez supporter des dépenses plus importantes que si vous avez deux revenus. Si cela semble être votre situation, envisagez de constituer un fonds d’urgence plus important pour couvrir une période plus longue en cas de perte d’emploi ou de réduction de salaire.

Quelles sont vos dépenses fixes?

Un fonds d’urgence plus important peut constituer un meilleur amortisseur si vous avez des coûts fixes élevés, tels que le remboursement d’un prêt hypothécaire, auto ou étudiant. Il peut également vous éviter de recourir à des cartes de crédit ou à des prêts en période de crise, ce qui pourrait aggraver votre situation financière.

Êtes-vous à l’aise avec le risque?

Si l’idée de devoir faire face à des difficultés financières inattendues vous stresse (ou si votre rythme cardiaque s’accélère lorsque vous lisez ces lignes), vous pourriez vous sentir plus en sécurité en disposant d’un fonds d’urgence plus important.

Lorsque vous établissez un budget, ce que vous faites en réalité, c’est donner un emploi à chaque dollar.

COMMENT S’Y PRENDRE

Une fois que vous avez déterminé le montant approprié pour l’épargne de précaution, l’étape suivante consiste à évaluer votre situation financière. Il est important de connaître vos finances actuelles afin de savoir combien épargner (s’il vous manque quelque chose) et sur quoi vous concentrer pour atteindre votre objectif d’épargne.

Faites le suivi de votre argent.

Tout d’abord, déterminez d’où vient votre argent et où il va. Cela peut sembler évident, mais la plupart des gens ne suivent pas leur flux de trésorerie. Inscrivez le revenu mensuel de votre ménage. Si vos revenus mensuels varient, utilisez une moyenne prudente sur trois mois. Ensuite, dressez la liste de vos dépenses fixes (comme votre prêt hypothécaire), de vos dépenses variables moyennes (telles que l’essence et l’épicerie) et de vos dépenses discrétionnaires au cours des trois derniers mois.

Essayez cette méthode maintenant : téléchargez votre propre feuille de calcul de flux de trésorerie.

Rectifiez le tir.

Si vous ne disposez pas encore d’un filet de sécurité de trois à six mois, vous devez déterminer pourquoi. L’un des moyens les plus simples de mettre de l’argent de côté consiste à identifier les dépenses non essentielles (dépenses discrétionnaires) que l’on peut temporairement réduire. Cela peut se traduire par une réduction des sorties au restaurant, l’annulation de services d’abonnement ou la recherche de solutions plus rentables pour vos achats habituels.

Une autre stratégie consiste à vous payer d’abord. Mettez en place des virements automatiques de votre compte chèques vers votre compte d’épargne. Ainsi, une partie de vos revenus sera épargnée avant même que vous n’ayez la possibilité de les dépenser.

Créez un budget.

Plus de 6 personnes sur 10 qui établissent un budget disposent d’une épargne d’urgence, contre seulement 4 personnes sur 10 parmi celles qui ne suivent pas leurs dépenses4. Lorsque vous créez un budget, vous donnez à chaque dollar une fonction et vous décidez activement de la manière dont vous souhaitez utiliser votre argent, au lieu de le dépenser au hasard, sans but précis. Des applications telles que Spending Tracker et YNAB, ou même une simple feuille de calcul, peuvent vous aider à suivre vos dépenses et vos économies.

Fixez des objectifs réalistes.

Bien que de disposer d’un filet de sécurité de trois à six mois soit un objectif commun, cela n’est pas forcément réalisable du jour au lendemain pour tout le monde. Donnez-vous des petites cibles réalistes à atteindre sur une base régulière. Essayez d’épargner un mois de dépenses dans un premier temps, puis augmentez progressivement votre objectif.

COMME LA PLUIE, L’ÉPARGNE DE PRÉCAUTION DOIT ÊTRE LIQUIDE

Épargner pour la retraite n’est pas la même chose qu’épargner pour les moments difficiles. Votre fonds d’urgence doit être liquide et sûr, c’est-à-dire qu’il ne doit pas être bloqué dans des investissements risqués ou difficiles d’accès. Vous devez vous assurer de pouvoir l’utiliser rapidement en cas de besoin. N’oubliez pas non plus qu’il faut maintenir cette somme.En effet, il se pourrait que vous ayez à vous servir d’une partie de l’épargne, et vous devrez alors la reconstituer. Prenez l’habitude d’épargner. Même si vous ne pouvez verser qu’un petit montant régulièrement, celui-ci s’accumulera au fil du temps et, avant que vous ne vous en rendiez compte, ces contributions constantes se transformeront en une grande somme d’argent.

 

Nous pouvons vous aider.

La gestion financière (votre budget, votre valeur nette et votre flux de trésorerie) représente la base de votre plan financier. La Financière des avocates et avocats peut vous aider à créer un plan financier personnalisé pour la modique somme de 0 $. Réservez dès maintenant une rencontre de planification financière et découvrez le pouvoir des organismes à but non lucratif.

Commencer

 


Écrit par Saijal Patel pour la Financière des avocates et avocats. Saijal Patel est la créatrice et l’animatrice de l’émission de télévision nationale canadienne sur les finances personnelles, « Strictly Money », ainsi que la fondatrice de Saij Wealth Consulting Inc.

Sources : 1, 2 et 4. Agence de la consommation en matière financière du Canada : Enquête canadienne sur les capacités financières 2019. 3. guichetemplois.gc.ca : « Perspectives d’emploi – Avocat/avocate au Canada », en date du 21 novembre 2023.

 

6 février 2024