Introduction à l’assurance vie : quelle est la différence entre une assurance vie temporaire et permanente?

Melted popsicle
Tranchons maintenant l’affaire SI c. LORSQUE.

Cela semble si simple. Nous achetons une assurance vie pour protéger notre conjoint, notre partenaire d’affaires ou nos enfants en cas de décès prématuré. Cependant, chaque parcours de vie est unique, et il en va de même pour l’assurance vie.

Nous avons discuté avec Alison Hughes, directrice de la distribution nationale de la Financière des avocates et avocats, des différences entre le type d’assurance vie que vous louez et celui que vous achetez, et de l’importance de faire la distinction.

Q. Alison, lorsque nous parlons d’assurance vie, nous pensons souvent à un accident grave, tel qu’une collision avec un autobus. Vous décédez et le bénéficiaire de votre police reçoit un chèque. C’est plutôt simple. Il existe toutefois plus d’un type d’assurance vie. Quelle est la différence?

R. Il existe essentiellement deux types d’assurance vie, l’assurance vie temporaire et l’assurance vie permanente.

L’assurance vie temporaire protège vos proches si vous décédez prématurément, tandis que l’assurance vie permanente les protège lors de votre décès.

La situation que vous décrivez correspond à l’assurance vie temporaire. Pendant un nombre déterminé d’années, c’est-à-dire le terme, vous payez pour un montant prédéterminé de couverture. Si vous décédez avant l’échéance, la police verse l’ensemble du montant forfaitaire de la couverture en franchise d’impôt à votre bénéficiaire.

Supposons que vous achetez une police d’assurance vie temporaire de 20 ans ayant une couverture de 500 000 $. Si vous décédez au cours de cette période, votre police versera 500 000 $ à votre bénéficiaire. Après 20 ans, la police sera renouvelée à un taux élevé ou expirera. Dans tous les cas, il convient de réexaminer la question.

L’assurance vie permanente verse également un montant forfaitaire en franchise d’impôt lors de votre décès, mais elle présente d’autres avantages importants. La protection à vie et les primes mensuelles dont le montant est généralement garanti sont deux des principaux avantages.

« Comparez cette situation à la location et à la propriété. Dans le cas de l’assurance vie temporaire, vous louez une couverture temporaire pour un objectif précis, comme le paiement d’un prêt hypothécaire. L’assurance vie permanente, quant à elle, ressemble davantage à un actif à conserver. »

Q. Cela semble avantageux. Quelle est l’attrape?

R. Il n’y en a pas, car l’assurance vie temporaire et l’assurance vie permanente ont différentes utilités. Selon l’étape de vie dans laquelle vous vous trouvez, l’une ou l’autre, ou même une combinaison des deux, peuvent être un bon choix.

Vous pouvez comparer cette situation à la location et à la propriété.

Dans le cas de l’assurance vie temporaire, vous louez une couverture temporaire pour un objectif précis, comme le paiement d’un prêt hypothécaire ou d’autres dettes contractées au début ou au milieu d’une vie. La prime mensuelle est généralement très raisonnable par rapport à l’avantage potentiel. Vous payez pour obtenir une tranquillité d’esprit.

L’assurance vie permanente, quant à elle, ressemble davantage à un actif. Cette assurance est permanente, verse des dividendes, vous permet d’emprunter de l’argent et, comme c’est le cas de l’assurance vie temporaire, verse un moment forfaitaire en franchise d’impôt à votre bénéficiaire lors de votre décès. La prime mensuelle pour l’assurance vie permanente peut être plus élevée que celle de l’assurance vie temporaire au départ, mais vous obtenez plus de souplesse.

Q. Pouvez-vous nous donner un exemple?

R. Absolument. Supposons que vous avez 29 ans et que vous venez d’acheter votre première maison. Votre partenaire et vous avez choisi un prêt hypothécaire de 900 000 $ sur 5 ans avec la période d’amortissement la plus longue possible pour que vos paiements mensuels demeurent abordables. Votre revenu combiné vous a permis d’être admissibles au prêt hypothécaire. Cependant, si l’un de vous décédait subitement, le partenaire survivant aurait du mal à effectuer les paiements seul et pourrait ne pas être admissible au même prêt hypothécaire lors du renouvellement.

L’achat d’une assurance temporaire pour vos dettes actives, notamment ce prêt hypothécaire, constitue la solution la plus rentable pour atténuer ce risque. Beaucoup de choses peuvent changer en plus de 20 ans. L’objectif serait que vous ayez remboursé vos dettes, y compris votre prêt hypothécaire, et que vous n’ayez plus besoin d’un montant de couverture d’assurance temporaire aussi élevé pour protéger votre famille.

Vous êtes désormais au début de la cinquantaine et vous profitez d’une autre étape de votre vie. Vous possédez des placements enregistrés et non enregistrés. Vous êtes peut-être propriétaire d’une société personnelle disposant d’un montant croissant de capital. Vous possédez également un chalet.

Tous ces actifs ont un point en commun : une éventuelle facture fiscale élevée lors de votre décès.

L’assurance vie permanente peut être une solution rentable à cette importante et soudaine obligation en matière d’impôt. De nombreux Canadiens choisissent d’acheter une assurance vie permanente pour financer ces dernières dépenses, plutôt que de toucher à leur épargne. Ce choix leur permet de laisser à leurs proches l’argent (et le chalet) dans leur succession.

Nous pouvons vous aider.

La compréhension de la façon dont l’assurance vie peut vous aider à atténuer les risques est une partie essentielle de tout plan financier. Discutez avec un planificateur financier agréé de l’option qui vous convient le mieux afin de déterminer si vous souhaitez louer ou acheter votre assurance vie.

Réservez dès maintenant un rendez-vous gratuit de planification financière

 


Rédigé par Chris Goldie, chroniqueur et rédacteur financier situé à Toronto, pour la Financière des avocates et avocats.

 

5 janvier 2024